Comment j’ai préparé ma grossesse

Hello tout le monde !

Eh oui, je ne le savais pas, mais une grossesse, ça se prépare ! Moi qui pensais qu’il suffisait d’arrêter son moyen de contraception et d’attendre la bonne nouvelle… Je me mettais le doigt dans l’oeil.

En effet, lorsque nous avons pris la décision, mon mari et moi, d’agrandir la famille, il a commencé à me parler de bilan préconceptionnel, d’acide folique et de plein d’autres choses très obscures pour moi à cette époque. Lui, médecin généraliste de profession, était étonné que je ne sois pas au courant qu’un projet bébé se préparait en amont. Il m’a alors tout expliqué, donné ma première consultation et je peux aujourd’hui vous partager mon expérience et vous raconter ainsi, comment j’ai préparé ma grossesse.

Je vais commencer cet article par un disclaimer : ce que je partage ici n’est rien d’autre que mon expérience. Je pense qu’elle peut s’avérer intéressante pour d’autres jeunes filles intéressées par un projet bébé. En aucun cas je souhaite dicter une marche à suivre ou donner des leçons. Je n’ai aussi peut être pas fait les choses parfaitement. Peut être que mes explications ne seront pas toujours exactes, mais l’essentiel de cet article est de partager mon expérience, ce que j’ai appris. J’espère qu’il vous éclairera !

Première consultation

La première chose à faire lorsque l’on envisage de tomber enceinte, c’est de prendre un rendez-vous chez votre gynécologue (s’il est disponible rapidement) ou chez votre médecin généraliste qui sera tout à fait apte à mener cette première approche de la grossesse à bien.

Pour moi c’est Micha, mon mari, qui s’est chargé de faire cette première consultation.

Le médecin commence par faire un « point grossesse » avec vous, en gros il va vous poser plein de questions afin de vous aider au mieux à préparer cette grossesse.

Les questions sont par exemple :

      • S’agit-il de votre première grossesse ?
      • Avez-vous déjà subi une IVG ?
      • Utilisez-vous un moyen de contraception ? Si oui, lequel ?
      • Avez-vous des problèmes de santé en particulier ?
      • Avez-vous des addictions (tabac, alcool, drogue…) ?
      • Quel âge avez-vous ?
      • Quels sont vos antécédents chirurgicaux ?
      • Quelle est votre situation familiale (en coupe, mariée, célibataire…) ?
      • Si vous êtes déjà en train d’essayer de tomber enceinte, depuis quand êtes-vous en train d’essayer ?

Dans un second temps, le médecin va vous prodiguer un examen clinique assez bref. C’est-à-dire qu’il va mesurer votre tension artérielle, votre taille, votre poids… Et si jamais vous avez des petit problèmes particuliers il procèdera également à un examen gynécologique accompagné d’un frottis.

Examens complémentaires

A la fin de votre rendez-vous chez le médecin, vous repartirez avec une ordonnance pour aller faire une prise de sang.

Qu’est ce qu’on va aller chercher dans votre sang ?

    • Le groupage sanguin : Il est important de déterminer votre groupe sanguin (ABO et rhésus) car si votre rhésus est négatif il va falloir déterminer le rhésus de votre foetus (on cherche d’abord celui du père, si il est négatif aussi, pas de soucis, le bébé sera également de rhésus négatif, mais si il est positif, il faut aller chercher le rhésus du foetus). En effet, si le foetus a, dans ce cas précis, un rhésus positif, il y aura alors un risque d’allo-immunisation lorsqu’il y aura contact sanguin entre vous et l’enfant (comme par exemple au moment de l’accouchement). C’est du chinois ? Ça l’était pour moi aussi ! En gros, l’auto-immunisation,  ça signifie que vous allez fabriquer des anticorps pour vous défendre du rhésus positif du bébé, reconnu par votre corps comme étant étranger. Si jamais ça arrive, les anticorps en question peuvent traverser le placenta et s’attaquer aux globules rouges du bébé. Ça peut provoquer des anémies foetales et néonatales sévères. Une anémie c’est une baisse du nombre de globules rouges et c’est risqué pour le bébé, ça peut même engager son pronostic vital !
    • La sérologie de la toxoplasmose : La sérologie ça signifie le dépistage. La toxoplasmose, c’est une maladie qui s’attrape par exemple au contact d’un chat ou à cause de le terre restante sur des légumes mal lavés… Si vous l’avez déjà contactée, vous être immunisée et tout roule ! Si vous ne l’avez jamais attrapé, comme moi, alors il va falloir faire une prise de sang chaque mois tout au long de votre grossesse afin de vérifier que vous ne la contractez pas pendant la grossesse. En effet, la toxoplasmose pourrait entrainer des malformations du foetus. Mais néanmoins, si vous la contractez pendant votre grossesse, pas d’inquiétude, il existe un traitement antibiotiques pour vous soigner et le médecin vous prescrira des échographies complémentaires afin de rechercher les éventuelles malformations chez votre foetus. Pour éviter de contracter la toxoplasmose : on ne nettoie pas la litière du chat et on lave bien ses légumes ! L’autre maladie qu’il faut éviter enceinte, c’est la listériose, mais on ne fait pas sa sérologie à la prise de sang. Je vous en parlerai plus longtemps dans un autre article.
    • La sérologie de la rubéole : On ne la fait pas si on est certain que la maman a fait ses deux vaccins. Personnellement, je ne savais plus trop, du coup Micha me l’as prescrit sur la prise de sang. La rubéole peut elle aussi engendrer des risques de malformation pour le bébé si la maman l’attrape pendant la grossesse (ce qui est néanmoins très rare). Il est important de faire cette sérologie avant la grossesse car ainsi vous pouvez toujours vous faire vacciner si on se rend compte que vos vaccins de sont pas à jour. Il faudra ensuite prendre votre contraception pendant les deux mois ayant suivi le vaccin et vous pourrez ensuite arrêter votre contraception en tout sérénité.
    • Les autres sérologies : VIH, hépatite B et hépatite C qui pourraient être transmis au bébé lors de l’accouchement. Enfin, la syphillis qui pourrait créer des malformations chez le bébé.

Prescription

Enfin, vous repartirez de cette consultation avec une dernière ordonnance : celle pour l’acide folique. L’acide folique est l’autre nom donné à la vitamine B. Même si on en trouve dans plusieurs aliments comme par exemple les épinards, le brocolis, les lentilles… Il peut être difficile d’en obtenir suffisamment uniquement grâce au régime alimentaire.

Il est important débuter la prise d’acide folique dès que l’on a un projet bébé et de la poursuivre pendant les 3 premiers mois de grossesse.

En effet, la prise d’acide folique permet d’éviter une maladie qui s’appelle la spinabifida. Il s’agit d’une anomalie de la fermeture du tube neural. En gros, c’est comme si le bébé naissait avec une partie de la moelle épinière à l’air libre.

L’acide folique est donc essentiel au développement normal de la colonne vertébrale, du cerveau et de la boîte crânienne de votre bébé, surtout pendant les quatre premières semaines de votre grossesse. Il peut aussi réduire le risque d’autres problèmes chez le nouveau-né, tels qu’une fente labiale et palatine, des anomalies cardiaques ou des anomalies des voies urinaires.

Donc on ne rechigne pas et on prend son acide folique !

Voilà, cet article touche à sa fin ! J’espère qu’il vous aura éclairé. N’hésitez pas à me partager votre propre expérience et vos conseils en commentaire. Je serais ravie de vous lire.

Merci de m’avoir lue et à très vite !

Photo : Pixabay 

Publié dans: Baby

9 réflexions sur “Comment j’ai préparé ma grossesse

  1. Enfance Joyeuse dit :

    Je pensais que le bilan préconceptionnel et la prescription d’acide folique étaient réservés aux couples qui avaient quelques difficultés pour démarrer une grossesse ? Je ne savais pas que c’était ouvert de manière plus générale ! Merci pour tous ces bons conseils !

    J'aime

    • acommesonia dit :

      C’est ce que je pensais aussi au départ 🙂
      En réalité il faudrait que chaque femme le fasse à partir du moment où elle envisage le fait de tomber enceinte.
      En tout cas merci beaucoup pour ce commentaire, je suis plus que ravie que mes conseils soient utiles !!

      J'aime

  2. Hippetrone dit :

    Bonjour, merci pour cet article très intéressant ! Et surtout très utile, si ces premiers examens peuvent éviter une sur-médicalisation pendant la grossesse et les premiers mois c’est vraiment tout bénef 🙂
    Je me demandais, à côté de cette préparation « médicale », y a-t-il des préparations physiques conseillées ? Est-ce qu’avec certains sports on peut préparer son corps à une future grossesse ? J’ai l’impression que les femmes sportives sont moins fatiguées pendant leur grossesse, mais c’est peut-être juste psychologique

    J'aime

    • acommesonia dit :

      Bonjour et surtout merci pour ce commentaire qui me fait très plaisir !!
      En effet, les femmes sportives supportent mieux la grossesse car elles ont déjà une bonne condition physique qui le leur permet. Par exemple, elles ont un meilleur cardio qui leur permet d’être moins vite essoufflées et fatiguées, des muscles plus toniques pour porter le bébé, etc…
      Je ne suis pas professionnelle donc je ne connais pas vraiment de préparation physique à adopter afin de préparer au mieux la grossesse, mais je pense que c’est surtout du bon sens. Par exemple, renforcer ses abdominaux en amont (et pas pendant !) afin d’avoir un bon maintient au niveau du dos et d’éviter les éventuelles douleurs au dos courantes pendant la grossesse ou encore marcher beaucoup (avant et pendant) afin de travailler son cardio…
      J’espère vous avoir répondu au mieux 🙂
      A bientôt j’espère,
      Sonia

      J'aime

  3. Happy and Baby dit :

    Très bon article 🙂 Juste une précision : je suis effectivement repartie avec mon ordonnance pour déterminer mon groupe sanguin mais je ne l’ai pas faite de suite. L’examen est pris en charge pour les femmes enceintes, et payant pour les autres, donc autant attendre un peu la bonne nouvelle pour le faire (d’autant que ça n’apporte pas grand chose à ce stade). Belles fêtes !

    J'aime

    • acommesonia dit :

      Bonjour !

      Merci beaucoup pour votre commentaire, je suis heureuse que mon article vous ait plu !

      Merci pour la précision, je ne le savais pas et c’est bon à savoir 🙂

      Bonne année et à bientôt,

      Sonia

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s