Mon premier trimestre de grossesse

Hello tout le monde !

Tout d’abord, je souhaiterais vous remercier pour l’excellent accueil que vous avez réservé à mon précédent article « Comment j’ai préparé ma grossesse ». Je suis plus que ravie qu’il vous ait plu, j’espère qu’il a pu aider certain(e)s d’entre vous et ça m’a grandement encouragé à écrire d’autres articles sur le thème de la grossesse.

Commençons par le commencement, mon mari Micha et moi avions pour projet d’agrandir la famille, ce bébé n’était donc pas un bébé surprise mais le fruit d’un projet bien réfléchi et nous avons eu la chance un beau matin de voir les fameux deux traits apparaître sur le test de grossesse ! Il m’a directement prescrit une prise de sang et nous avons ainsi eu la confirmation que nous allions, sous réserve que tout se passe bien, devenir parents

Symptômes

Très vite, j’ai commencé à ressentir les premiers symptômes. J’ai souffert de nausées et vomissements pendant les trois premiers mois… C’était honnêtement la chose la plus difficile à supporter pour ma part. J’ai eu la nausée tout au long de chaque journée de ce premier trimestre et même si je ne vomissais pas chaque jour, c’était vraiment désagréable. J’ai eu la sensation de vivre une gueule de bois qui a duré 3 mois !! 

Malheureusement pour moi, cette nausée n’est pas venue toute seule… En effet, elle était accompagnée de nombreux dégoûts et écoeurements. Je ne pouvais plus sentir mon parfum, ni mon gel douche, ni mes bougies parfumées ! Et concernant la nourriture, j’étais très facilement écoeurée également. Je ne pouvais plus manger de légumes cuits, moi qui adore ça habituellement, ni de pâtes, ni de pain… En gros je me suis nourrie de nuggets et autres aliments de bébé pendant 3 mois !!

Avec tout ça, j’ai également ressenti une grosse fatigue. J’avais besoin de dormir au moins 9 heures par nuit et j’étais malgré tout bien fatiguée durant la journée également. J’ai donc bien écumé Netflix, étalée sur mon confortable canapé avec une bassine à proximité.

Enfin, mon dernier symptôme a été la fameuse acnée de grossesse… J’ai eu le plaisir d’avoir des éruptions cutanées sur les joues, le cou et le dos. Heureusement, elles se sont pratiquement entièrement résorbées à l’issu du premier trimestre, mais j’ai quand même une peau qui est restée sensible et plus sujette aux rougeurs et autres problèmes qu’avant.

Humeur

Ce premier trimestre a été assez éprouvant pour moi et ça s’est ressenti sur mon humeur. Le fait de ne jamais me sentir bien, d’être nauséeuse et fatiguée chaque jour m’a rendue assez irritable et de mauvais poil.

Les hormones n’ont rien arrangé et mon moral n’était clairement pas au beau fixe.

Ainsi, dans un prochain article, je m’étendrai un peu plus sur le sujet et je vous expliquerai mon ressenti vis-à-vis de la grossesse. Il s’agira d’un partage d’expérience dans lequel je me confierai sur le fait (encore jugé très sévèrement) que je n’aime pas être enceinte. Je peux aujourd’hui l’affirmer car je suis à la plus de la moitié de ma grossesse et mon avis n’a pas changé. Bref, je n’aime pas être enceinte et je vous en dirai plus bientôt.

Prise de poids

J’ai pris 3kg au cours de ce premier trimestre. Ayant débuté ma grossesse avec un IMC « normal » de 22 (un IMC normal se situe entre 19 et 25), mon mari et ma sage-femme m’ont conseillé de prendre en tout entre 10 et 15kg. Il sera conseillé à une femme ayant un IMC inférieur à 19 de prendre prendre plus de poids (entre 12 et 18kg) et à une femme ayant un IMC supérieur à 25 d’en prendre mois (entre 5 et 10kg). 

La question de la prise de poids m’a un peu tracassée lorsque je suis tombée enceinte, pour deux raisons. La première est que j’avais peur de n’avoir aucun contrôle sur cette prise de poids et de terminer ma grossesse à +35kg sans ne plus jamais pouvoir les perdre. La seconde, et la plus importante, est que je craignais de faire du diabète gestationnel et de l’hypertension qui auraient pu mettre mon bébé en danger.

Aujourd’hui, je suis à la moitié de ma grossesse et aucun de ces deux scénarios ne s’est produit. Je ne suis pas à l’abris qu’ils se produisent par la suite mais pour le moment, j’ai été épargnée. Par ailleurs, je mange tout à fait normalement : un petit déjeuner, une première collation, un déjeuner, une seconde collation, un dîner et parfois quelques petits grignotages compulsifs lorsque j’ai des envies. Je me fais carrément plaisir, j’écoute mon corps, je mange à ma faim, je ne me prive jamais et tout se passe bien.

Envies

Un trois syllabes : CHO-CO-LAT !!!!

Depuis le début de ma grossesse, j’ai des envies de sucre que je ne contrôle pas ! Moi qui ai habituellement un bec salé, je me suis surprise à avoir de violentes envies de chocolat, de pâtisseries, de viennoiseries…

J’ai également un penchant soudain pour le vinaigre et il m’arrive de demander à Micha de me faire une délicieuse vinaigrette dont il a le secret que je dévore sur du pain haha ! Ou encore de dégommer un bocal de cornichons…

Suivi médical

Cette section fera l’objet d’un article qui s’intitulera surement « le choix du praticien pour suivre ma grossesse ». En effet, j’ai BEAUCOUP de choses à dire sur le sujet. Ayant fait l’expérience de plusieurs praticiens, je vais pouvoir partager mon expérience avec vous et, je l’espère, vous aider à faire le bon choix.

Au niveau du suivi en lui même, durant le premier trimestre, j’ai du faire une prise de sang chaque mois. En effet, n’étant pas immunisée à la toxoplasmose (étant entourée de chats c’est un comble !) il faut vérifier chaque mois sa sérologie car si je l’attrape durant ma grossesse, il faudra me donner un traitement afin d’éviter tout risque pour le bébé. Heureusement, je ne l’ai pas attrapé et je fais bien attention à ne pas toucher à la litière des chats et à bien nettoyer mes légumes avant de les cuisiner !

Le premier trimestre est aussi l’occasion de faire la première échographie (pour moi c’était à 12SA) durant laquelle l’échographiste vérifie plusieurs éléments. Il vérifie les battements du coeur du bébé, son bon développement… Il vérifie également la clarté nucale du bébé qui est l’un des éléments qui sert à déterminer le risque pour lui d’être atteint de la trisomie 21.

Aussi, et si vous le souhaitez, le praticien complètera l’examen par une prise de sang afin de savoir quel pourcentage de chance a le bébé d’être atteint de la trisomie 21. J’ai décidé de le faire et il s’est avéré que mon bébé avait moins d’une chance sur 10 000 d’être atteint. Si le taux avait été supérieur à 1/250, il aurait fallu faire une amiosynthèse. Heureusement, cela n’a pas été nécessaire.

Soins cosmétiques

Vous pensez qu’une accro aux cosmétiques comme moi allait faire l’impasse sur les soins durant une période aussi critique que la grossesse ?! Évidemment, la bête noire des femmes enceintes, ce sont les vergetures. Certaines personnes disent que peu importe les soins que l’on prodigue à son corps, nous ne sommes pas égales face aux vergetures et que si la peau a tendance à craquer facilement, à manquer d’élasticité, vous aurez quoi qu’il arrive des vergetures. Je pense que ce n’est pas nécessairement faux… Néanmoins, je pense également que le fait de bien hydrater sa peau, et ce dès le début de la grossesse, ne peut qu’aider à éviter les vergetures. En gros, ça ne peut pas vous faire du mal de bien vous hydrater chaque jour avec un soin corps adapté.

Personnellement, durant le premier trimestre, j’ai utilisé une huile pour le corps à l’amande douce de chez Indemne. J’ai opté pour celle-ci car j’adore le parfum de l’amande et qu’elle est 100% naturelle.

Ceci m’amène à parler du dernier point que je voulais aborder au sujet des produits cosmétiques. Depuis que je suis enceinte, j’apporte une attention particulière aux produits que j’utilise. Je les préfères naturels et biologiques dans la limite du possible. J’ai la chance de recevoir beaucoup de produits gratuitement grâce à mon travail sur Instagram et j’en ai profité pour accepter des collaborations avec des marques qui produisent ce type de produits. Si cela vous intéresse, je vous ferai un articles sur ceux que j’ai préféré.

 

Voilà, cet article touche à sa fin ! J’espère qu’il vous aura plu. N’hésitez pas à me partager votre propre expérience et vos conseils en commentaire. Je serais ravie de vous lire.

Merci de m’avoir lue et à très vite !

Photo : Pixabay 

Publié dans: Baby

8 réflexions sur “Mon premier trimestre de grossesse

  1. Nollot machado dit :

    Coucou Sonia,
    Félicitations tout de même pour ta grossesse.
    J’ai deux garçons.
    Mes deux grossesses ne sont pas passées de la même façon. La première a été plus « facile » malgré mon arrêt a 5 mois et demi pour contractions j’ai du me ménager pour ne pas finir ma grossesse allaiter. Je n’ai pas eu de nausées, le premier trimestre a été catastrophique niveau acné avec un syndrome de sweet déclencher par les hormones et impossible pour moi de prendre de la cortisone pour arrêter tout ça !
    Les deux trimestres suivants de son bien passé, mais les kilos sont vite arrives a 7 mois et demi j’ai gonflé comme une baleine ! J’avais peur de prendre trop de kilos parce que je savais d’avance que les perdre aller être compliqué, et ce fut le cas.
    Ma deuxième grossesse, horrible j’ai eu des vomissements, je ne mangeait presque rien, des écoeurements, nausées jusqu’à 5mois de grossesse. Après ça c’est calmé doucement.
    Mais avec mon aîné c’était vraiment pas simple, le pauvre il avait peur quand j’allais vomir.. a force il s’est habitué le pauvre, pourtant je lui disais ne vient pas joue… Il est venu une fois au WC ne voir car il était inquiet et il m’a tenu mes cheveux en arrière le temps de ….
    Je dormais très mal, j’étais énormément fatiguée. Bébé avait une mauvaise position tête en haut tout le long, il s’est tourné 15jrs avant sa naissance d’ailleurs je l’ai bien sentis passé mais avant ça j’ai eu droit a la version qui consiste à retourner le bébé Manuellement de l’extérieur , une douleur atroces mal au ventre pendant 1 semaine.
    Je peux comprendre que tu détestes etre enceinte car ces bcp d’obligation médicale, c’est contraignant, on ne fait pas ce que l’on veut.
    Et puis tu as tjrs des gens qui posent leur main sur ton ventre sans te demander la permission !
    On nous dit pour la plupart du temps tu vas voir c’est merveilleux….
    Je ne peux pas pour autant dire que j’ai détesté mes grossesses, car malgré tout j’ai aimé être enceinte, j’ai pris sur moi mon mari m’a lui aussi supportée parce que ca n’est pas facile non plus pour notre partenaire de Supporter nos humeurs, il faut le dire !
    Le tout c’est que malgré tout tu fais tout ce qu’il fait pour avoir un bébé en bonne santé, c’est le plus important. Tu prends déjà soin de lui 🙂
    ( Suivant notre vécu personnelle on peut aussi relativiser et positiver plus facilement, quand des malheurs nous arrive pendant nos grossesses ou avant, on peut y trouver une force supplémentaires)
    Bon courage pour la suite de ta grossesse. Beaucoup de bonheur a venir.
    Bisous

    J'aime

    • acommesonia dit :

      Coucou Jessica !

      Je te remercie beaucoup d’avoir pris le temps de rédiger ce commentaire très complet 🙂

      Déjà, je trouve ça dingue comme deux grossesses peuvent être aussi différentes… Et ça me donne un peu d’espoir pour les prochaines ^^ Peut-être se passeront-elles mieux ?!

      En tout cas, tu as été très courageuse et c’est génial à postériori de pouvoir te dire que tu n’as pas détesté ça. Moi je ne peux pas en dire autant… Et cela malgré des épreuves difficiles dans les 3 années qui ont précédé cette grossesse et qui ne m’ont pas permis pour autant de relativiser à 100%. Mais bon, chacun son ressenti…

      Je te remercie encore, je te souhaite plein de bonheur avec ta petite famille !!
      Gros bisous 🙂

      J'aime

      • NOLLOT MACHADO dit :

        Recoucou Sonia (est ce que tu t’es souvenu de moi ?!)

        Merci beaucoup pour m’avoir lue, et ta réponse me touche beaucoup.
        Etre enceinte et être maman ça n’est pas le monde des bisounours!!!
        Effectivement deux grossesses bien différentes, d’ailleurs du coup tout le monde me disait tu vas avoir une fille c’est sur tu n’as pas la même grossesse. Je suis restée toujours rester septique pour cause 2 garçons lol.
        Si déjà ta première grossesse ne te donne pas envie de t’arrêter là, c’est que tu fais passer ton envie d’être maman au dessus de tout et c’est ce qu’il faut que tu retiennes de cette première expérience de future maman.
        Bon courage pour les mois à venir et pour cette nouvelle vie de famille à 3.

        J'aime

      • acommesonia dit :

        Coucou Jessica !

        Oui, bien sûr que je me suis souvenue de toi 🙂

        Merci beaucoup pour ce que tu me dis, ça me donne confiance ! En effet, malgré le fait que je n’aime pas la grossesse, je ne vais pas m’arrêter à un enfant. On aimerait en avoir 3 dans l’idéal… Je vais essayer de les faire assez rapprochés pour vite en finir avec les grossesses et pouvoir enfin profiter de la vie sans être handicapée par cet état que je déteste lol ^^

        En tout cas, j’espère que tout va bien pour toi depuis le temps mais ça a l’air 🙂 !! Je te souhaite tout le bonheur !

        Je t’embrasse

        J'aime

  2. NOLLOT MACHADO dit :

    Re Sonia !!

    C’est que nos années lycée commencent à être de vieux souvenirs !
    Les enchaîner c’est bien mais fait attention ça peut aussi être très fatiguant en générale au moins la première année on passe sa vie à amener bébé chez le médecin ( suivant le mode de garde ensuite ça peut etre pire !) Mais se plonger à corps perdu dans les couches et les biberons peut etre une bonne solution pour en finir avec les grossesse à condition que ton corps te le permette.
    Une de mes cousines à ses filles rapprochées, elles ont 16mois d’écart ça a été du sport mais elle en été contente.
    De mon côté, tout va bien malgré la vie qui nous épargne pas de ses malheurs.

    bonne continuation pour les mois à venir.
    Je te souhaite tout plein de bonheur à venir

    Des bisous

    J'aime

    • acommesonia dit :

      Coucou Jessica !

      C’est vrai que les années lycée remontent… On se fait vieilles ^^

      C’est vrai que les enchaîner ça doit être sportif ! Mais bon j’ai deux petits « avantages » : mon mari est médecin donc je n’aurai pas besoin de passer du temps à l’amener chez le docteur, il en aura un à la maison ^^ Et moi je travaille de chez moi donc je n’ai pas besoin de nounou ni de crèche (du moins au début ensuite je verrai si je l’y laisse quelques jours dans la semaine après ses un an histoire de le sociabiliser et de me dégager du temps).
      Malgré ça on verra bien comment je m’en sors et si je me sens de les enchaîner… Mais pour l’instant c’est un peu le plan d’en faire un tous les 2 ans et ainsi d’en finir avec les grossesses avant mes 35 ans !

      Je suis contente de savoir que tout va bien pour toi ! Eh oui la vie ne nous épargne pas… Heureusement qu’elle nous offre aussi de jolies choses !

      Gros bisous !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s