Mes vergetures de grossesse (+ photos)

Hello les gars !

 

C’est super difficile pour moi d’écrire cet article car je vis toujours très mal le fait d’avoir eu autant de vergetures sur ma fin de grossesse… J’ai pourtant pris grand soin de ma peau en l’hydratant matin et soir avec les meilleurs produits disponibles sur le marché. J’ai également bu beaucoup d’eau et d’infusions afin de rester bien hydratée.

Il faut retenir une chose : quoi que vous fassiez, si vous avez la peau fragile et qu’elle doit craquer, elle craquera. Vous aurez beau investir des fortunes dans des crèmes sophistiquée censées lutter contre les vergetures, votre peau craquera quand même. Voilà, c’est dit.

Tout d’abord, les vergetures : Qu’est-ce que c’est ?

Elles résultent de la rupture des fibres tissulaires et provoquent un déchirement visible de la peau. Voilà pourquoi leur aspect a tendance à ressembler à une cicatrice.

Ainsi, ma peau a craqué et elle n’a pas fait les choses à moitié. J’ai eu des vergetures épaisses et violettes sur tout le ventre. Un vrai cauchemar. Une fois le choc passé (eh oui pour moi c’était un vrai choc, bien plus fort que les 20kg pris pendant ma grossesse), j’ai décidé de prendre les choses en main et de faire tout ce qui était en mon pouvoir pour atténuer ces vergetures.

Il fallait que je m’y prenne tôt car, au début, ces formes de stries cutanées sont rouges et à ce stade il est encore possible de les traiter voire de les éliminer. Au fil du temps, elles s’éclaircissent pour devenir blanches et nacrées. C’est à ce stade que les vergetures sont très difficiles à faire disparaître à ce jour.

J’ai donc pris contact avec un cabinet de dermatologie spécialisé en médecine esthétique et j’ai rencontré le médecin qui m’a fait un devis avec ses préconisations à l’issu de ma première consultation.

Le médecin recommandait 10 séances chacune incluant une séance de V-tech, une séance de carboxythérapie et une séance de lumière LED. Le tout pour la somme importante de 1500€.

Nous avons commencé les séances assez rapidement car, comme évoqué précédemment, il ne faut pas attendre trop longtemps, les vergetures encore inflammatoires (rouges/violettes) étant plus faciles à réparer. J’ai donc commencé le traitement en octobre (j’ai accouché en mai) et je l’ai terminé en décembre. Chaque séance débutait par une heure de V-tech, une machine munie d’un pistolet qui chauffe la peau tout en la massant. Ce n’est pas douloureux mais pas particulièrement agréable non plus. Une fois cette partie effectuée par l’assistante, le médecin arrivait afin de procéder à la carboxythérapie qui consiste à injecter du CO2 dans chaque vergeture. C’est vraiment très, très douloureux… Enfin, chaque séance se terminait par 16 minutes d’exposition sous une lumière LED.

Durant 3 des 10 séances, le médecin a décidé de modifier le protocole en remplaçant la carboxythérapie par du DermaPen. Il s’agit d’un petit appareil ressemblant à un stylo, muni de petites aiguilles au bout, qui griffe chaque vergetures. Une fois le DermaPen passé, on applique sur les petites griffures de l’acide hyaluronique. C’est un petit peu douloureux mais tout à fait supportable.

Suite à ces séances, l’aspect de mes vergetures s’est amélioré mais il n’y a pas eu de miracle, on les voit toujours, elles n’ont pas disparu.

Bilan : J’ai eu la chance de me faire offrir ces séances par ma famille, ainsi, je ne me suis pas privée afin d’en bénéficier. Je recommande aux femmes qui en ont les moyen de le faire car ces séances améliorent l’aspect de la peau, c’est clair. En plus, on peut se dire qu’on a tout fait afin d’améliorer la situation et on n’a ainsi aucun regret. En revanche, je pense que si vous devez vraiment vous priver pour vous offrir ces séances, vous ne devriez pas les faire. Cela reste une coquetterie et même si on peut constater une amélioration, il n’y a pas de miracle.

Conclusion : J’ai décidé de faire ces séances à l’issu de ma première grossesse car il faut traiter les vergetures tant qu’elles sont inflammatoires. Je pense en faire à nouveau si je vis une autre grossesse à l’avenir. Je pense également qu’à l’issu d’une future et dernière grossesse, je me pencherai sur d’autres techniques comme celle de chez Dermopole à Toulouse.

À savoir, Dermopole pratique une technique innovante pour traiter les vergetures en améliorant leur aspect et leur couleur pour un résultat durable et naturel.

La prestation consiste à stimuler la production d’élastine, de collagène et de mélanine par des micro perforations. Le but est de lisser la vergeture traitée et de faire remonter la mélanine dans la peau pour uniformiser la couleur. Dans la majorité des cas, cette étape est suffisante et le nombre de séances dépendra de la peau et de la taille de la zone à traiter.

Dans un deuxième temps, lorsque cela est nécessaire, des pigments couleur « chair » adaptés à la carnation, sont implantés dans la peau afin de parfaire l’illusion.

Ces techniques peuvent être appliquées sur tout le monde, peu importe la carnation.

Enfin, il faut savoir que les vergetures évoluent sur des années, comme toute cicatrice. Il faut attendre deux ans pour avoir une idée du résultat final. Je tâcherai donc de faire un article à ce moment là pour vous montrer le résultat final. Abonnez-vous au blog afin de ne pas louper l’article si cela peut vous intéresser 🙂

MERCI DE M’AVOIR LUE ET À TRÈS VITE !

Publié dans: Baby

2 réflexions sur “Mes vergetures de grossesse (+ photos)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s