Tout est une question d’équilibre (et chacun a le sien !)

Hello les gars !

Comme promis sur Instagram, je vous propose un article détaillé sur mon équilibre nutrition/sport/plaisir.

Vous avez été nombreux à me dire que je paraissais amincie sur mes stories alors que nous avions l’air de nous nourrir de manière vraiment gourmande à la maison.

En effet, depuis mon accouchement, j’ai perdu tous mes kilos de grossesse et même quelques kilos supplémentaires. Pourtant, la gourmande que je suis ne s’est pas privée de pizza ni de chocolat !

Pour moi, le pire scénario aurait été de me restreindre en mangeant moins et en réduisant mon apport calorique car cela aurait été catastrophique sur le long terme. En effet, j’aurais ainsi ralenti mon métabolisme et il m’aurait été, à l’avenir, très compliqué de manger à nouveau « normalement » en me faisant plaisir sans reprendre du poids.

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours été gourmande et les plaisirs de la table sont pour moi les meilleurs. Pour autant, j’ai déjà vécu des périodes durant lesquelles j’abusais clairement de ces plaisirs (Erasmus, premier job, premiers temps avec mon mari…) et je ne me sentais pas bien dans mon corps durant ces périodes là. Je ne parle pas uniquement d’aspect physique, je parle aussi de fatigue chronique, maux de ventre, mauvaise qualité de peau, douleurs au dos…

Après ma grossesse, ma relation à mon corps a changé. J’ai été reconnaissante qu’il donne naissance à un bébé en bonne santé et je me suis rendue compte que si j’avais autant souffert (notamment du dos) durant ma grossesse, c’est parce que je n’en ai pas assez pris soin avant.

D’autre part, la grossesse m’a appris (difficilement) la patience. Ainsi, forte de cette nouvelle bienveillance développée envers mon corps et de cette patience acquise, j’ai décidé d’appliquer de réels changements à mon mode de vie qui allaient pouvoir durer toute la vie sans que je n’en souffre. C’est à dire sans que je ne me sente privée, frustrée, mais au contraire bien dans mon corps et satisfaite au quotidien de ce que je mange.

De plus, j’ai compris qu’un corps en bonne forme était un corps actif. Alors, sans pour autant m’imposer une pratique sportive intense (1/ je n’aurais pas tenu 2/ j’aurais eu trop peur de tout reprendre en arrêtant le sport intensif à un moment x ou y de ma vie), j’ai intégré progressivement le sport dans ma routine, à raison de 30 à 45 minutes par jour 5 jours sur 7.

Aujourd’hui, cela fait plusieurs mois que je fais du vélo elliptique ainsi que des exercices de fitness (du type TBC alors que je n’aurais jamais pensé pouvoir le faire et que je n’avais pas du tout aimé en essayant une première fois il y a longtemps… Comme quoi, tout change !) et j’ai pu constater d’énormes améliorations sur mon corps. Déjà, la plus importante pour moi est que je n’ai presque plus mal au dos ! Aussi, j’ai plus d’endurance lorsque je promène ma fille en poussette par exemple et c’est très agréable ! Enfin, j’ai une silhouette plus tonique.

Le sport m’a également aidé à perdre du poids. Nous parlions plus haut de métabolisme et le sport est la seule pratique qui peut accélérer ce dernier. En faisant du sport, j’ai augmenté ma masse maigre et réduit ma masse grasse, ce qui a eu pour effet que mon corps a du se mettre à dépenser plus de calories au repos. Mathématiquement, en mangeant de la même manière qu’avant, je perdais alors du poids. Aussi, j’en profite pour revenir à la parenthèse que j’ai fait plus haut : je n’ai pas cherché à atteindre le plus haut niveau de masse maigre possible en éradiquant toute la graisse de mon corps car je ne veux absolument pas prendre le risque de tout retransformer en gras le jour où je ne pourrai plus pratiquer autant de sport (lors d’une grossesse par exemple). L’idée est donc de faire du sport, oui, qui a pour effet d’augmenter mon métabolisme, oui, mais tout en restant réaliste sur l’équilibre de vie que je recherche. 

Revenons maintenant à la partie alimentation. Il est vrai que vous pouvez voir sur mes stories Instagram un défilé de pizzas, hamburgers, sushis, pâtes, grillades et autres réjouissances… Néanmoins, je tiens à (re)préciser que je ne vous filme que les repas « intéressants » et je ne filme pas le poulet haricots verts du dîner par exemple (ou rarement, dans le but de montrer que nous ne mangeons pas que des repas gourmands).

Aussi, la chose très importante à savoir est que je cuisine (presque) tout ce que nous mangeons. Ainsi, je maîtrise parfaitement ce qu’il y a dans nos assiettes en terme de quantité et de qualité nutritionnelle. Mes pizzas maison sont évidemment bien plus saines que celles que l’on trouve dans le commerce. J’utilise de la farine complète pour la pâte, plus rassasiante et plus intéressante au niveau nutritionnel. Je mets beaucoup de légumes, peu ou pas de viande. Peu de fromage mais du fromage de bonne qualité qui a du goût (donc on en met moins).

Il en est de même pour les hamburgers. Je fais le pain moi même, de la manière la plus sains possible. J’utilise dés steak à 5% de matière grasse. Je mets du ketchup pauvre en sucres et de la moutarde au lieu de la mayonnaise. Beaucoup de crudités et un peu de vieux cheddar pour le goût. Ainsi de suite pour tous les repas gourmands que vous pouvez voir sur Instagram. Ils restent en fait plutôt sains.

De plus, nous réservons ces repas sains mais gourmands et copieux pour le déjeuner. Après un petit déjeuner matinal (bébé oblige) nous sommes souvent affamés à l’heure du déjeuner et avons besoin de manger copieusement afin de tenir tout l’après midi. En mangeant cette bonne nourriture, saine et rassasiante, nous n’avons pratiquement jamais faim jusqu’au dîner. Parfois, lorsque le besoin ou l’envie s’en fait sentir, nous prenons une collation mais ce n’est pas systématique. Personnellement et en ce moment, je préfère terminer le déjeuner avec un yaourt (maison) et un cappuccino que je fais moi même avec du lait écrémé et du xylitol (un édulcorant naturel à base de bouleau) accompagné de deux carrés de chocolat (au lait mais à forte teneur en cacao). Parfois, je n’ai juste plus faim du tout après mon plat et je préfère manger une part de banana bread fait maison (ou autre) pour le goûter.

Pour le dîner, nous mangeons aussi en fonction de nos sensations. Souvent affamés le midi, le soir il n’est pas rare que nous nous mettions à table sans n’avoir que peu faim. Alors, souvent, nous prenons un dîner relativement léger comme (je le disais plus haut) un poulet haricots verts ou une part de lasagnes aux poireaux ou une salade composée ou une omelette aux champignon, etc. 

Enfin, il est important que je vous dise que bien sûr, nous ne tenons pas cet équilibre de manière rigide. Chaque semaine nous avons un soir où deux où nous dînons avec des amis ou au restaurant. Nous consommons de l’alcool durant ces soirées là. Sans ne se limiter ni sur ce que nous mangeons, ni sur ce que nous buvons. Alors, comment gérer cela ? Eh bien ici aussi tout est question d’équilibre ! Nous nous adapterons le lendemain en mangeant plus léger et en allant faire une grande balade en plus de notre routine sportive par exemple. 

Alors bien sûr, ce rythme de vie ne nous fait pas perdre beaucoup de poids en peu de temps. Il m’arrive même de stagner durant de longues périodes et n’en déplaise à certains j’ai alors recours à mon coup de pouce favori : So Shape, sujet sur lequel j’ai rédigé un article ici

Mais globalement, depuis que nous vivons de cette manière, ma courbe de poids descend, ma masse maigre augmente, je m’affine et me tonifie. Surtout et je dis bien surtout, je me fais plaisir, je suis satisfaite de ce que je mange, je suis de bonne humeur, j’ai moins mal au dos, je me sens en forme… Quel bonheur ! 

Un jour, nous aurons envie d’un second enfant et je sais qu’en continuant comme ça, je vais pouvoir appréhender ma future grossesse sereinement. Je vais pouvoir la démarrer dans un corps en forme, un corps tonique et capable de porter ce bébé sans ne trop m’abîmer le dos. Je sais aussi que j’appréhenderai pas de prendre du poids durant cette grossesse car, vu que je ne me serai pas privée en amont, les kilos, je les perdrai sereinement. Mon corps ne se sera pas mis en mode « survie » et ne ressentira pas le besoin de stocker en graisse la moindre nourriture riche que j’avalerai. 

Pour conclure, je sais que lorsque l’on lit des articles tels que celui-ci on a envie d’avoir des chiffres alors je vais vous donner les miens : je mesure 1m62, j’ai débuté ma grossesse à 60kg, j’en pèse aujourd’hui 56. Je ne pense pas m’être stabilisée à ce poids car je continue (très) doucement mais surement à perdre du poids. Je ne souhaite pas en perdre beaucoup plus. J’attends de voir, en continuant à mener ce mode de vie qui est pour moi l’équilibre qui me convient, à quel poids mon corps va finir par se stabiliser. Si ce poids reste 56kg c’est super. Si c’est 57kg c’est super. Si c’est 55kg c’est super aussi. En fait, ce qui compte aujourd’hui pour moi est de me sentir en forme, dans un corps sain, qui ne me plaise et qui me permette de manger et de boire ce qui me fait envie (on n’oublie pas que c’est mon plaisir number one dans la vie !). 

J’espère avoir été suffisamment claire dans ma démarche. Je n’incite personne à suivre ce mode de vie, bien sûr, il ne s’agit ici que d’un partage d’expérience (que j’ai tardé à faire vu le nombre de questions que je reçois à ce sujet sur Insta !) et non pas d’un mode d’emploi pour trouver l’équilibre nutrition/sport/plaisir. Ce qui me convient ne conviendra sans doute pas à tout le monde. Je souhaitais simplement, conformément à vos demandes, vous en dire un peu plus sur cet équilibre que j’ai trouvé. 

MERCI DE M’AVOIR LUE ET À TRÈS VITE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s